L’hypnose : un travail sur l’inconscient ?

hypnose ericksonnienne

 

 

Nous agissons tous d’une part en fonction de nos caractéristiques génétiques, d’autre part en fonction de ce que nous assimilé depuis notre naissance. Nous avons assimilé des connaissances intellectuelles et des fonctionnements comportementaux et relationnels, soit par des consignes directes soit par notre expérience vécue.

 

 

Tous ces éléments sont gérés dans notre cerveau de deux manières :

 

– par notre partie consciente

nous avons connaissance de nos états, de nos actes, de nos valeurs morales, elle nous permet d’analyser, d’interpréter, de décider. Cette partie consciente est essentielle car elle assure la perception de notre propre existence dans le monde,

– par notre partie inconsciente

qui est cette partie du cerveau qui fonctionne selon des processus psychiques qui ne sont pas perçus et donc pas contrôlables volontairement. Notre partie inconsciente protège notre partie consciente de tout ce qui est trop douloureux à supporter ou encombrant. Elle archive tous ces éléments mais ne les détruit pas car ils font partie de ce que nous sommes. Il s’agit à la fois d’éléments d’événements traumatiques, à la fois d’éléments de notre éducation et de notre environnement qui nous permettent d’agir au quotidien sans avoir à réfléchir par exemple aux muscles qu’il faut solliciter pour réussir à mettre notre clé dans la serrure de la porte.

 

Par nos connaissances et sentiments nous prenons des décisions, et cette capacité réflective nous renvoie très souvent à la croyance, assez problématique, que nous sommes volontairement à l’origine de tous nos actes.

 

 

 

Nous sommes au contraire en permanence influencés par ce tout ce qui est ancré dans notre partie inconsciente.

 

Les philosophes PASCAL et SPINOZA ont en premier remit en cause l’autonomie de la conscience à travers l’importance des automatismes et des affects. C’est le psychiatre Franz Anton MESMER qui amène à voir l’inconscient comme une dissociation de la conscience et propose de travailler directement avec cette partie de nous. Sigmund FREUD est le célèbre inventeur du mot, et travaille notamment sur l’interprétation des rêves car ils sont pour notre partie inconsciente un moyen de communication. Il dit « la voie royale à l’inconscient ».

 

Alors l’hypnose Ericksonienne, telle qu’elle a été élaborée selon le travail de Milton H.ERICKSON (voir article), permet de s’adresser directement à cette partie inconsciente.

 

Si dans votre partie consciente vous avez la volonté d’opérer des changements, mais qu’un obstacle inconscient semble vous en empêcher, alors vous pouvez faire confiance à cette technique de travail qui se chargera de débloquer ces freins en quelques séances.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.